Comment fonctionne un groupe électrogène ?

groupe électrogène

Longtemps réservés aux professionnels ou aux chantiers de construction, les groupes électrogènes sont de plus en plus sollicités par les particuliers, qui les utilisent pour un usage domestique. Et pour cause : ils permettent de pouvoir continuer à vivre normalement en cas de coupure d’électricité ! Mais de quoi se compose cet équipement ? Comment fonctionne-t-il ? À quoi sert-il et quel modèle choisir ? Lisez notre article pour en savoir plus !

Qu’est-ce-qu’un groupe électrogène ?

À l’heure où les coupures d’électricité deviennent de plus en plus courantes, les groupes électrogènes deviennent des équipements indispensables pour les professionnels comme pour les particuliers. Ce type d’appareillage permet, en effet, de faire face aux coupures d’électricité en prenant le relais. Ils sont également forts utiles dans tous les lieux non desservis par un réseau électrique.

Pour produire de l’énergie électrique de manière autonome, ce système d’alimentation en électricité est équipé d’un moteur thermique (plus rarement solaire) qui fonctionne à l’aide d’un combustible (essence, gasoil, gaz naturel, etc.) et d’un alternateur (ou une dynamo) ayant pour fonction de produire une combustion interne.

Il en existe différents modèles, fixes ou mobiles, qui se différencient par leur taille et par leur puissance. Il va de soi que plus vous opterez pour un modèle puissant et plus vous obtiendrez un rendement en électricité élevé. N’hésitez pas à vous rendre sur le site castorama.fr si vous souhaitez obtenir plus d’informations à ce sujet.

Il faut également savoir que ce type d’équipement est réglementé par la norme ISO 8528-1. Mais il doit aussi répondre à d’autres normes qui viennent réglementer son installation et son utilisation.

Composition et fonctionnement d’un groupe électrogène

Pour comprendre le fonctionnement d’un générateur d’électricité, il faut d’abord s’intéresser aux différents éléments qui le composent, à savoir : un moteur thermique, un alternateur, une armoire de contrôle, mais aussi, un châssis, un démarreur, un échappement, un voltmètre, un filtre à air, une batterie, un lanceur, un panneau de commande et un système de régulation mécanique.

C’est l’association et l’interaction de tous ces éléments qui lui permettent de produire de l’électricité de façon continue et de manière totalement autonome, sans même avoir besoin d’avoir recours à une énergie électrique supplémentaire. Pour ce faire, le moteur thermique (ou moteur solaire) du générateur de courant électrique va tourner à une vitesse fixe grâce à l’alternateur ou à la dynamo, de manière à convertir l’énergie qu’il va produire, en électricité.

À quoi sert un groupe électrogène ?

Les générateurs d’électricité sont utilisés sur les chantiers depuis longtemps. Ils permettent aux équipes de pouvoir se servir de leur appareillage électrique ou de recharger leurs machines, même quand il n’y a aucune prise de courant à proximité. De plus, ils leur donnent la possibilité de travailler sous éclairage, lorsque les conditions de visibilité ne sont pas optimales ou lorsque la nuit commence à tomber.

Mais les générateurs d’électricité sont de plus en plus utilisés par les particuliers, qui désirent avoir une solution de secours en cas de coupure d’électricité (panne électrique, tempête, etc.). En effet, en plus de permettre aux foyers de continuer à bénéficier d’un éclairage de qualité, d’avoir internet, de cuisiner, de regarder la télévision, etc., ce système va prendre le relais pour alimenter les différents appareils électriques indispensables du logement, tels que le réfrigérateur ou le congélateur, par exemple.

Comment bien choisir son groupe électrogène ?

Il existe plusieurs types de générateurs d’électricité : les modèles essence, les modèles diesel et les modèles insonorisés. Par ailleurs, il convient également de différencier les appareils monophasés, des appareils triphasés.

Bien qu’il vous soit tout à fait possible de choisir le carburant qui va alimenter votre appareil en fonction de vos préférences personnelles, il n’en va pas de même pour le type de courant. C’est ainsi que, si vous souhaitez vous servir de votre réseau électrique alternatif pour alimenter des machines fonctionnant en monophasé, il vous faudra obligatoirement opter pour un générateur électrique monophasé.

Par ailleurs, pour être certain d’investir dans un modèle qui vous conviendra, mieux vaut vous poser un certain nombre de questions avant d’effectuer votre achat :

  • Souhaitez-vous en faire une utilisation personnelle ou professionnelle ?
  • De combien de watts avez-vous besoin ?
  • Quelle utilisation envisagez-vous de faire de votre appareil de secours ?
  • Quels appareils souhaitez-vous pouvoir y brancher ?
  • Quelle surface votre appareil aura-t-il à couvrir ?
  • Quel type de carburant préférez-vous ?
  • Avez-vous besoin d’un modèle silencieux ou non ?

Quelles que soient les réponses à ces questions, nous vous recommandons d’opter pour une alimentation électrique de secours qui consomme peu de carburant, mais offre un bon rendement. Mieux vaut, également, vous tourner vers des appareils équipés de roulettes et d’une poignée, faciles à installer et à transporter.

En général, les particuliers optent plutôt pour de petits modèles monophasés à essence, d’une puissance comprise entre 0,7 kW et 2 kW, équipés de sorties 12 V leur permettant de brancher quelques appareils électriques. Quant aux professionnels, ils choisissent plutôt de gros modèles diesel qui leur donnent la possibilité de bénéficier d’une plus grande autonomie.

Notez, enfin, que la gamme de prix d’achat d’un générateur d’électricité est assez vaste puisqu’il est possible de trouver des modèles premier prix vendus environ 200 euros et des modèles haut de gamme dont la valeur peut atteindre 10 000 euros (acheteur particulier) et même plus de 20 000 euros (acheteur professionnel). Toutefois, le prix de revient d’un tel équipement ne s’arrête pas à son prix d’achat, puisque vous devrez régulièrement payer les factures inhérentes à son entretien et à sa maintenance ainsi que les changements de pièces, le cas échéant.


Conseils pour bien choisir ses fenêtres à Caen
Les conseils essentiels pour l’entretien des systèmes de chauffage, de ventilation et de climatisation